Éric, Artisan-Boulanger

Éric est l’un des boulangers du magasin Auchan Kirchberg depuis son ouverture, il y a 21 ans.

Fervent défenseur du pain traditionnel, il offre quotidiennement à ses clients un pain qui a, réellement, du goût !

  • Éric, présentez-nous votre métier de boulanger !

    Le pain, ça demande du temps. Mon équipe commence à travailler dès minuit pour pétrir la pâte. Moi, j’arrive à 5h afin de gérer l’ensemble de la production et faire le lien entre l’équipe de jour et l’équipe de nuit. Nous sommes 6 à travailler à la boulangerie en semaine, 9 le week-end. Ce travail d’équipe nous permet de produire près de 6 000 pains en semaine, 11 000 le weekend. Et comme je suis un fervent défenseur de la tradition, une immense partie de ce pain est façonnée à la main !

  • Vous façonnez la majorité du pain à la main ? Même au sein d’un grand distributeur comme Auchan, la tradition reste pour vous essentielle ?

    Bien sûr, et j’en suis fier : c’est le métier que j’ai appris. La majorité de nos clients ne veulent plus de la baguette parfaitement calibrée, sans goût… Résultat, plus de 70% de notre production est une production traditionnelle ! Nos clients au Luxembourg veulent du bon pain, ils sont prêts à payer un peu plus cher pour avoir une baguette de qualité.

  • Vos clients sont-ils conscients que votre pain est produit sur place, au magasin ?

    C’est un point qui me chagrine : la majorité de nos clients ne sont pas informés que nos pains sont façonnés et cuits sur place. Pourtant, c’est essentiel de produire au sein même du magasin !

    Avec toute mon équipe, on revendique cette tradition du commerçant de proximité. Il y a eu tellement d’abus avec le pain industriel, les terminaux de cuisson, que je suis heureux de faire mon métier dans les meilleures conditions possibles.

    Il faut le dire, et le répéter : chez Auchan Luxembourg, notre pain est fabriqué artisanalement, avec des matières premières locales, sur place !

  • Quelles sont les conditions qui permettent de faire du bon pain ?

    Ce qu’il faut savoir, c’est qu’on ne peut pas livrer un pain en 3 minutes. Pour qu’un pain ait du goût, il faut du temps ! La pâte, nous la préparons 24 heures à l’avance. Ensuite, elle est mise en chambre froide pendant au moins 12 heures avant d’être cuite. C’est grâce à ce temps long que votre baguette aura du goût, et se conservera mieux.

  • Pour avoir un pain qui a du goût, il faut également de la bonne farine ?

    La farine est la base de nos recettes ! Depuis un an, nous travaillons avec le dernier moulin luxembourgeois. Pratiquement tous nos pains sont faits avec leur farine. On en est très fier car nous sommes le seul hypermarché à avoir obtenu, depuis 2 ans, la « couronne luxembourgeoise ». Cette distinction est remise aux produits qui sont 100 % luxembourgeois !

    Je suis très attaché à la qualité des farines, c’est pourquoi, par exemple, quand on a lancé la baguette d’antan, une véritable baguette traditionnelle, j’ai choisi moi-même la farine en me basant sur la tradition, la recette authentique. Nous la fabriquons avec une farine strasbourgeoise : la Mirabelle.

  • Cette fabrication traditionnelle, c’est aussi prendre le risque de ne pas produire chaque jour le même produit ?

    Ne pas produire chaque jour le même produit c’est aussi ce qui fait tout l’intérêt de notre métier. Nos clients ne le savent pas forcément, mais on ne fabrique pas un pain de la même façon en été ou en hiver. Les jours de pluie, on doit cuire notre pain plus longtemps. Quand il fait chaud, c’est le contraire. Tout cela est une question de ressenti.

  • Être boulanger, c’est être sensible ?

    Pourquoi souriez-vous ? Vous savez, le 14 février, jour de la Saint Valentin, nos baguettes prennent la forme d’un cœur. Et cela me rend heureux d’imaginer qu’un de nos clients amoureux puisse l’offrir à sa ou son bien-aimé(e) !

    Le pain, c’est du partage, mais aussi un véritable et authentique langage du cœur…

Nos commerçants Auchan, des métiers de passion et de partage !